Le smartphone devient une clé de voiture

On trouve toutes sortes de véhicules sur sharoo: de la voiture ancienne comme de la voiture neuve, on y trouve aussi bien une Porsche 911, qu’une Tesla, qu’une Polo Volkswagen ou qu’une Smart en passant par un minibus Volkswagen.

sharoo est une plate-forme en ligne pour l’autopartage de particulier à particulier (P2P). AMAG détient des parts de la Start-up; elle est même actionnaire majoritaire depuis l’été 2017. Nous avons rencontré Carmen Spielmann, CEO de sharoo pour un entretien.

Pouvez-vous résumer en une phrase ce qu’est sharoo?
sharoo est une plate-forme numérique qui propose d’utiliser une voiture pendant que son propriétaire ne s’en sert pas.

Comment sharoo fonctionne-t-il exactement?
sharoo fait office de plate-forme faisant l’intermédiaire entre les propriétaires d’un véhicule et d’autres personnes qui souhaitent utiliser un véhicule de temps à autre et de manière spontanée. Nous mettons les loueurs en relation avec les locataires. Pour éviter d’avoir besoin de se rencontrer pour remettre les clés, nous avons conçu un boîtier qui se monte dans le véhicule à partager en une heure environ. Il permet ensuite d’ouvrir et de fermer aisément la voiture à l’aide du smartphone.

Carmen Spielmann, CEO de sharoo

Donc, il faut un smartphone pour utiliser sharoo?
Oui, sharoo est un produit numérique et a été développé pour les utilisateurs de smartphones. Grâce à une application (disponible pour iOS et Android), il est possible d’ouvrir le véhicule et d’effectuer tout le processus de réservation et de paiement.

Où peut-on louer un véhicule sharoo?
Partout où un véhicule est proposé au partage. Autrement dit dans toute la Suisse. Bien entendu, l’offre est plus grande dans les centres urbains comme Zurich, Winterthour, Berne, Bâle, Genève ou Lausanne.

Qu’est-ce qui motive un propriétaire de véhicule à participer?
D’un point de vue statistique, les véhicules restent inutilisés plus de 90 % du temps. Mais une voiture représente une ressource relativement coûteuse et engendre des coûts lorsqu’on ne l’utilise pas. sharoo permet de la louer pendant ce laps de temps. Cela couvre ainsi une partie des frais fixes et rapporte même un peu dans le cas idéal.

Quels sont les coûts supportés par le loueur?
Il y a d’une part les frais uniques pour le montage du boîtier sharoo qui s’élèvent à CHF 399.–. Actuellement, nous proposons toutefois encore un montage gratuit dans le cadre d’une action de localisation. D’autre part, sharoo prend jusqu’à 30 % de la somme due lors de la location.

Peut-on aussi louer un camion de déménagement via sharoo? Quels sont les véhicules mis à disposition?
On trouve toutes sortes de véhicules sur sharoo: de la voiture ancienne comme de la voiture neuve, on y trouve aussi bien une Porsche 911, qu’une Tesla, qu’une Polo Volkswagen ou qu’une Smart en passant par un minibus Volkswagen. D’ailleurs le choix est particulièrement vaste dans le domaine des camionnettes. Sur la plate-forme, il est possible de rechercher par type de véhicule; ainsi il est toujours simple et rapide de trouver le véhicule qui convient.

Qui est responsable en cas de dommage causé sur le véhicule?
Dès le début, il était primordial pour nous de pouvoir proposer une couverture d’assurance complète. En collaboration avec notre partenaire La Mobilière, nous avons développé un produit d’assurance sur mesure pour l’autopartage de particulier à particulier. sharoo résout ce problème de couverture d’assurance pour tous les clients directement auprès de la Mobilière. Tant le loueur que le locataire sont couverts pour chaque réservation effectuée via sharoo.

Un véhicule sharoo s’ouvre tout simplement à l’aide du smartphone.

 Quels conseils judicieux donnes-tu aux débutants sur sharoo?
Tester, tester et encore tester! Cela est valable pour le loueur et le locataire. C’est un moment unique quand on se retrouve pour la première fois en tant que locataire devant une voiture et que l’on peut l’ouvrir à l’aide du téléphone portable. Nous disons toujours: c’est un moment-clé sans clé. Même pour moi, après plusieurs années d’autopartage, ça reste un moment magique. Puis, on s’assoit dans la voiture étrangère et on réalise que premièrement, tout a parfaitement fonctionné, et deuxièmement c’est extrêmement excitant de découvrir la vie intérieure d’une voiture qui ne vous appartient pas.

Dans un premier temps, les loueurs peuvent définir des restrictions dans le compte de location pour que leur voiture soit uniquement à la disposition, par exemple, de leur cercle d’amis ou de leurs voisins. Une autre possibilité est de louer sa voiture uniquement sur réservation. Ainsi, grâce aux demandes de réservation, on peut toujours commencer par vérifier le profil et l’évaluation d’un loueur. De cette façon, on apprend à bien connaître le système. On établit une relation de confiance et on désamorce les craintes.

De plus amples détails sont disponibles sur la page d’accueil de sharoo.

Les actualités et le contexte de l’univers automobile. Abonnez-vous dès maintenant.

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

0 commentaire

Articles similaires