Les principales questions concernant le changement de pneus

Voici la règle d'or pour le changement de pneus: «changer en octobre et à Pâques». Le moment de faire monter les pneus d'hiver approche donc lentement mais sûrement. À quoi faut-il être attentif? Pourquoi ce changement est-il nécessaire? C'est ce que nous explique Monsieur Urs Lehmann, chef Pneus chez AMAG dans l'interview suivante.

Les actualités et le contexte de l’univers automobile. Abonnez-vous dès maintenant.

1. Pourquoi faut-il changer de pneus en été et en automne?

Pour les pneus d’été et d’hiver, la situation est un peu la même que pour les chaussures d’été et d’hiver. Personne n’aurait l’idée de porter de légères chaussures d’été à fine semelle lisse en plein hiver par temps de neige. À l’inverse, personne ne chausserait de chaudes bottes fourrées à semelle épaisse en été.
Au niveau technique du pneu, le tout est nettement plus complexe. Quand les conditions météorologiques diffèrent, le comportement des pneus sur la route dépend des différents composants et sculpture des pneus. Cela signifie que les pneus d’hiver et les pneus d’été ne sont pas les mêmes: ils sont spécialement développés pour chaque situation. Ainsi, par exemple, un autre pneu est nécessaire lorsque la chaussée atteint 60 degrés que si sa température avoisine zéro degré et qu’elle est mouillée.

2. Quels sont les particularités d’un pneu d’hiver?

Le pneu d’hiver se différencie du pneu d’été tant par la conception de la sculpture du pneu que du mélange de caoutchouc. Contrairement au pneu d’été, le pneu d’hiver reste souple et élastique même lorsque les températures sont basses. Cela signifie que le pneu d’été est déjà désavantagé par rapport au pneu d’hiver rien qu’en raison des températures extérieures basses. C’est pourquoi, il ne faut pas continuer de rouler avec les pneus d’hiver après Pâques lorsque les températures remontent au printemps.

Au sujet du fonctionnement général d’un pneu, il convient ici aussi de préciser qu’une voiture au poids moyen actuel d’environ une tonne et demie tient sur quatre surfaces de la taille de la paume de la main et que tout le poids est porté par les quatre pneus. Ainsi les pneus possèdent une fonction de confort mais surtout de sécurité puisqu’ils sont chargés d’assurer la tenue de route du véhicule en toute sécurité.

3. Le montage des pneus d’hiver est-il prescrit par la loi?

En Suisse, nous ne connaissons pas de profondeur de sculpture légale minimale pour les pneus. En règle générale, les détenteurs de véhicule peuvent être pénalisés en cas d’accident ou de non-respect des règles fondamentales de circulation si les pneumatiques ne sont pas appropriés, autrement dit en présence de pneus d’été en hiver et de pneus d’hiver en été. Certaines assurances demandent au conducteur de participer aux frais de réparation en cas de dommages. Quand il s’agit d’accidents avec des blessés ou d’importants dommages matériels, les montants peuvent vite devenir très impressionnants. Nous recommandons impérativement à tous de choisir des pneus en fonction de la saison.
Encore quelques mots sur la profondeur de sculpture minimale: elle ne doit pas être inférieure à 4 mm pour les pneus d’hiver et à 3 mm pour les pneus d’été.
Pour des raisons de sécurité pour vous-même et pour les autres usagers de la route, veuillez renoncer à «finir» vos pneus d’hiver en été.

4. Les sculptures de pneus différentes sont très nombreuses. Quelles sont les dissemblances et quels pneus se trouvent dans l’assortiment d’AMAG?

AMAG ne propose que des produits Premium. Nos pneus possèdent les propriétés nécessaires pour une conduite sûre même en conditions hivernales. Conseillé sur place dans une entreprise, le client recevra un produit sur mesure adapté à ses besoins et au comportement routier.
Notre assortiment comprend plusieurs marques: Continental, Uniroyal, Gislaved, Michelin, Pirelli et Dunlop. Certains pneus conviennent particulièrement bien à un modèle spécifique, d’autres sont parfaits pour un certain style de conduite. Nous recommandons aux clients de se faire conseiller dans le garage de leur marque, qui connaît le véhicule et ses propriétés de conduite spécifiques. C’est essentiel pour bien choisir ses pneus. Cela permet de garantir que le client achète un produit d’excellente qualité permettant de conduire en toute sécurité.

5. Comment le client sait-il ce qui lui convient le mieux?

Comme évoqué précédemment, le véhicule se déplace en toute sécurité sur la route grâce à ses pneus. Si on réfléchit aux différentes conditions météorologiques qu’un pneu doit supporter, l’idée de vouloir faire des économies au niveau de la qualité, et donc aussi de sa propre sécurité, n’est pas très bonne. La recommandation est évidente: profiter des conseils approfondis d’un professionnel, ne pas se laisser tenter par les offres bon marché car cela reviendrait à prendre d’énormes risques. Lorsqu’on lit par exemple des rapports de test neutres sur les différents produits, on peut sans doute économiser quelques francs. Toutefois si l’on considère qu’un tel produit peut mettre en danger par négligence sa propre vie et celle des autres usagers de la route, on ne peut que conseiller de s’abstenir d’acheter de tels produits. Il peut aussi être décisif pour le piéton qui traverse au passage pour piétons que le véhicule s’arrête à temps.

6. Il existe aussi des pneus mixtes qui peuvent être utilisés hiver comme été. Qu’en pensez-vous?

Indépendamment du fabricant qui produit ces pneus, on accepte toujours un compromis avec un pneu qui essaie de couvrir une plus grande plage de température et différentes conditions météorologiques. En incluant l’aspect sécuritaire précité, il faut clairement déconseiller une telle solution de compromis.

Urs Lehmann au centre logistique des pièces (CLP) à Buchs ZH

7. Depuis le 1er novembre 2014, le système de contrôle de la pression des pneus (RDKS) est obligatoire sur tous les véhicules nouvellement immatriculés. Comment AMAG et les entreprises y sont-elles préparées?

Tous nos véhicules pour lesquels un tel système est obligatoire en sont dotés, aucune deuxième monte n’est nécessaire. Explication: il existe deux types de systèmes. Pour le système passif (utilisé sur la plupart de nos véhicules), les installations déjà existantes dans le véhicule comme l’ABS servent aux mesures. Pour le système actif, chaque roue (d’hiver et d’été) doit être dotée d’un émetteur. C’est pourquoi celui-ci est plus coûteux à l’achat, à l’entretien et à chaque changement de roue.
Nous conseillons, malgré le système RDKS, de contrôler la pression des pneus à intervalles réguliers en faisant le plein de carburant.

8. De nos jours, l’internet représente souvent une concurrence sensible de la vente. Cela est-il également valable pour les pneus? Quelles mesures ont été prises par AMAG à ce sujet?

Plusieurs plateformes en ligne permettent d’acquérir des pneus. Mais dans ces cas, il faut également tenir compte de l’aspect sécurité. Faire des économies est certainement un point important, mais il ne faudrait pas épargner au détriment de la sécurité lors de l’achat des pneus pour les motifs précités et choisir de les acquérir chez l’un de nos concessionnaires. Chez eux, on sait d’où vient le pneu, quand il a été fabriqué et qu’il a en tous cas été produit pour les routes européennes et leur état. Nos prix sont conformes aux marchés et incluent des conseils approfondis. Nous vous recommandons d’acheter et de faire monter vos pneus dans un garage de votre marque.

9. Qu’en est-il actuellement de la disponibilité des pneus?

Nos entreprises sur place ont en stock les pneus appropriés aux besoins et aux exigences de chaque client, de sorte que celui-ci pourra acquérir un produit idéal et de grande qualité. Nous vous conseillons de prendre rendez-vous aussi tôt que possible au garage près de votre domicile.

Merci beaucoup pour cet entretien informatif et passionnant!

Cliquez ici pour aller au garage.

Check-up d’hiver pour 49 francs

Ou mieux encore. Associez le changement de pneus à notre check-up d’hiver. Il est proposé pour 49 francs à partir du 1er octobre, chez chaque partenaire officiel VW, Audi, SEAT, ŠKODA et VW Véhicules Utilitaires en Suisse ou dans la Principauté du Liechtenstein.

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

0 commentaire

Articles similaires