MERCI Hansjörg!

L’histoire d’AMAG n’est pas seulement celle d’un succès économique, mais aussi celle des personnes qui ont accompagné l'entreprise pendant de nombreuses années. Hansjörg Werder, collaborateur du CLV, et l'un de ceux qui en font pratiquement partie depuis le début.

Les halles du lavage de finition au Centre logistique de véhicules à Lupfig n’ont par contre pas toujours été son lieu de travail. Pour Hansjörg Werder tout a commencé à Schinznach. Après une année d’apprentissage de tôlier et le «y en marre de l’école professionnelle», l’habitant de Schinznach a préféré  démarrer entièrement dans la vie professionnelle au lieu de continuer d’aller à l’école. Ainsi, pour lui c’était donc une évidence de rechercher un emploi à l’ancienne «ASAG Automontage Schinznach AG».

À propos: deux ans après la fondation de la «nouvelle AMAG», Walter Haefner a fait construire les halles de production pour «l’Automontage Schinznach» sur l’aire désaffectée d’une ancienne fabrique de ciment. De 1949 à 1972, l’assemblage final des véhicules des marques Chrysler, Plymouth, De Soto, Standard, Standard, Studebaker, VW Karmann-Ghia et Dodge y a été effectué.

Anciennes halles de finition «Automontage», aujourd’hui le bâtiment principal d’AMAG à Schinznach-Bad

Plus tard, Hansjörg Werder a rejoint le département «Véhicules des administrations», une entité qui s’occupait des fabrications spéciales ainsi que du nettoyage de finition des véhicules de flotte des autorités ou des administrations publiques.

De g. à d.: Monsieur Reto Töndury (ancien attaché de presse d’AMAG) et Adolf Ogi (ancien président de Swiss-Ski) lors de la mise en main d’un véhicule

À l’époque déjà, le travail devait être précis et rapide: les donneurs d’ordre de la poste suisse p.ex., des forces armées ou des CFF se rendaient au service «Véhicules des administrations» pour le contrôle final des nouveaux véhicules de flotte et examinaient à la loupe le travail de Hansjörg Werder et de ses collègues.

Hansjörg Werder connaît également  son poste de travail actuel au dépôt central d’AMAG  depuis sa création: en 1992 certains collaborateurs du département Véhicules des administrations ont emménagé dans les nouveaux locaux de Birrfeld.

Désormais, ce n’étaient plus seulement les véhicules des administrations que Hansjörg Werder et ses collègues mettaient en beauté et envoyaient  vers les clients. Véhicules de sponsoring, de flottes ou de fonction: le panachage de véhicules et les exigences qui y sont liées augmentent la complexité du travail par rapport à celui d’autrefois. Et la pression a également beaucoup augmenté en raison de délais très courts. «Il faut toujours aller encore plus vite», confirme H. Werder.

Hansjörg Werder au travail

Après presque un demi-siècle, l’un des plus anciens collaborateurs d’AMAG prendra sa retraite fin novembre et viendra travailler pour la dernière fois chez AMAG après  49 ans passés au service de l’entreprise. C’est vrai qu’il ressent un peu de peine à quitter AMAG avoue Hansjörg Werder, mais en même temps il se réjouit des journées plus tranquilles qui l’attendent.

Toute l’équipe CLV le remercie de son précieux travail et sa fidélité:

Nos meilleurs vœux pour l’avenir, cher Hansjörg. Chapeau pour ton engagement extraordinaire pour AMAG.

En fin de compte, ce sont les personnes qui ont transformé la vison de Walter Haefner au cours de toutes ces années en une entreprise extrêmement florissante. Il ne nous reste plus qu’à nous joindre à ses collègues et dire: Merci Hansjörg!

Les actualités et le contexte de l’univers automobile. Abonnez-vous dès maintenant.

Rédiger un commentaire

Laisser un commentaire

0 commentaire

Articles similaires