La journée «Futur en tous genres» a été créée sous le nom de «Journée nationale des filles» dans le cadre du Projet des places d’apprentissage 16+. Plus d’un demi-million de filles et garçons y ont déjà participé l’année de sa création. Aujourd’hui, la journée nationale «Futur en tous genres» est un projet de coopération intercantonal des services et des commissions de l’égalité.

Journée nationale «Futur en tous genres» à l’Autowelt Zürich

Lors de cette journée, des centaines d’entreprises, d’organisations ainsi que des écoles professionnelles et des hautes écoles ouvrent leurs portes aux filles et aux garçons fréquentant les classes de la 5ème à la 7ème dans toute la Suisse. Lors de cette journée, les élèves peuvent accompagner leur personne de référence au travail et avoir un aperçu de leur quotidien au travail. L’accent est mis sur l’inversion des rôles: on attire l’attention des filles et des garçons sur des métiers dans lesquels les femmes ou les hommes ne sont pas encore représentés aujourd’hui. Grâce à cette inversion des rôles, les enfants découvrent toute une série de possibilités professionnelles et ils abandonnent leurs préjugés. Mais on ne se concentre pas seulement sur le changement de rôle, le premier contact des élèves avec le monde du travail est également important.

Morena, 10 ans, à la journée nationale «Futur en tous genres»

Journée «Futur en tous genres» chez AMAG

La journée «Futur en tous genres» est l’opportunité pour les institutions et les entreprises d’investir de façon efficace dans les générations futures. La journée nationale «Futur en tous genres» a eu lieu sur différents sites chez AMAG aussi. Le film suivant montre comment Morena, 10 ans, a passé la journée nationale «Futur en tous genres» à l’Autowelt, là où travaille sa mère:

Il n'y a pas encore de commentaires.