Le principe est très simple: après inscription, l’appli Catch a Car peut localiser une voiture disponible à proximité. On ouvre la voiture avec un SwissPass ou une carte de membre – et c’est parti. Lorsqu’on arrive à destination, on gare tout simplement la voiture dans un parking public et on la ferme avec la carte. Les collaborateurs Service de Catch a Car prennent en charge le plein de carburant, le nettoyage et tout l’entretien de la voiture. Jusqu’à présent, les véhicules qui circulaient dans les villes de Bâle et de Genève étaient des VW up! compactes. Désormais, des modèles électriques sont venus compléter la flotte de Catch a Car. 30 e-Golf flambant neuves circulent désormais dans les rues de Bâle et accroissent ainsi la mobilité et le confort. Les versions électriques de la fameuse Golf font moins de bruit et n’émettent pas de CO2. Le moteur développe une puissance de 136 ch, possède un couple de 290 Nm et consomme en moyenne 12,7 kWh aux 100 km selon le NEDC. Le véhicule à quatre portes atteint les 100km/h en 9,6 secondes.

Les jeunes conducteurs utilisent Catch a Car

L’utilisation de Catch a Car a été analysée trois fois. Lors de son introduction en 2015 et pour la dernière fois en 2018. Les résultats de l’étude annexe de l’EPFZ montrent clairement que l’autopartage en free floating est dans l’air du temps. 6 % des utilisateurs interrogés ont réduit leur propre parc automobile grâce à Catch a Car. Si cette offre n’existait pas, 11 % achèteraient leur propre voiture – c’est 3 % de plus que lors de la dernière étude. Cela conduit à une réduction du trafic automobile. Une Catch-Car remplace quatre voitures privées. Ce sont plus particulièrement les jeunes qui sont convaincus par l’offre: plus de la moitié des utilisateurs ont moins de 38 ans.

Rouler pour la première fois en e-Golf

Pour beaucoup d’utilisateurs de Catch a Car, c’est la première fois qu’ils conduisent une voiture purement électrique. C’est un changement: les petites up! sont des voitures dotées d’une boîte manuelle et leur moteur fait le bruit habituel. Les e-Golf, au contraire, sont à peine audibles grâce à leur moteur électrique et elles sont équipées d’une boîte automatisée. «La conduite de ces véhicules hypermodernes était plus agréable que celle des premières e-Cars de la flotte de Catch a Car. C’était un réel plaisir. Je vais continuer à chercher les éclairs bleus pétrole!», écrit «Christian» sur le site Catch a Car. Les symboles en forme d’éclair indiquent qu’il s’agit d’une e-Golf. Comme les e-Golf ne font que compléter la flotte et que les up! continuent de circuler, il y en a pour tous les goûts – qui sait, ce n’est peut-être qu’un début?

Il n'y a pas encore de commentaires.