Cher Dr AMAG,

Si je veux démarrer et que mon passager n’a pas encore bouclé sa ceinture, l’alerte de ceinture commence à clignoter au niveau du tableau de bord et un bip sonore est émis. Cependant, cela se produit aussi lorsque ma femme dépose son sac à main (souvent lourd, il est vrai) sur le siège arrière. Comment fonctionne cette alerte?

Cher auteur de la question,

Merci beaucoup pour ta question. Le port de la ceinture de sécurité en voiture est obligatoire en Suisse depuis juillet 1981. Le principe de la ceinture à trois points est resté le même, seule la technologie a évolué. C’est le cas par exemple des boucles de ceinture: lorsque le verrou plat, à savoir l’«embout» de la ceinture, est inséré dans la boucle, un ressort est pressé vers le bas et met en contact deux capteurs. Un message indiquant que quelqu’un a bouclé sa ceinture de sécurité est envoyé.

Dans les véhicules plus récents, des «capteurs d’occupation des sièges» détectent quand quelqu’un a pris place sur un siège. Ce sont souvent des matériaux épais comme un tissu qui sont équipés de capteurs de pression et qui se trouvent dans le siège. Ils mesurent si le siège est vide ou occupé, comment le poids est réparti. Certains d’entre eux détectent ou mesurent même le poids. Et donc, bien sûr, un sac à main peut être identifié par erreur comme un passager. Les informations correspondantes sont ensuite comparées aux messages des boucles de ceinture et transmises directement au tableau de bord ou au conducteur et à l’airbag. Chez certaines marques, comme Audi par exemple, l’airbag n’est déclenché qu’à 60% environ au premier niveau si la ceinture n’est pas détectée.

Si la voiture est équipée d’un module d’appel d’urgence, ces informations sont également très pertinentes. Si l’appel d’urgence est effectué via le module, ces données sur le nombre de passagers sont mises directement à la disposition du service d’appels d’urgence.

Ces mesures de sécurité ne sont pas le fruit du hasard: en cas de choc, une personne qui ne porte pas de ceinture de sécurité est projetée vers l’avant beaucoup plus rapidement que si elle était retenue par une ceinture. Ce sont les quelques fractions de secondes nécessaires à l’airbag pour se déployer. Il se peut donc que la personne non attachée soit projetée dans un airbag à moitié déployé, qui produit alors autant d’effet qu’une serviette suspendue. Ou bien le couvercle de l’airbag est projeté dans le visage à sa vitesse d’ouverture de 300 km/h et peut causer des blessures et brûlures graves.

Le message que tu mentionnes avec l’exemple du sac de ta femme n’est pas anodin. Même s’il n’y a personne sur le siège, il faut le prendre au sérieux. En effet, les objets éparpillés peuvent devenir des projectiles dangereux en cas de choc. Même un sac à main apparemment inoffensif.

Bonne route!


Lire d’autres articles de blog sur ce thème

Dr. AMAG: Pourquoi la courroie crantée est-elle si importante et si délicate?

Dr. AMAG: Le moteur surchauffe – et maintenant?

Dr. AMAG: Comment fonctionne le détecteur de fatigue en voiture?

Dr. AMAG: Comment transporter les vélos électriques?

Dr. AMAG: Comment sécuriser les animaux de compagnie en voiture?

Dr. AMAG: Comment une voiture mesure t’elle la temperature exterieure?

Dr. AMAG: Comment vérifier la pression de mes pneus?

Dr. AMAG: Comment remplir le réservoir d’huile moteur?

Dr. AMAG: Quelles seront les nouvelles règles de circulation en 2019?

Dr. AMAG: Les voitures électriques ne roulent elles pas en hiver?

Dr. AMAG: Quand dois-je allumer les phares antibrouillard?

Dr. AMAG

Sur le blog d’AMAG, le «Dr. AMAG» répond à des questions se rapportant à l’automobile. Par exemple, de l’entretien des sièges au transport d’animaux de compagnie en passant par le comportement en cas de panne.

Souhaitez-vous poser une question au Dr. AMAG? Vous pouvez l’envoyer à: social.media@amag.ch

Il n'y a pas encore de commentaires.