Un palais de verre étincelant se présente à nous lors de notre visite de l’Usine de Verre. Auparavant, les voitures de luxe VW Phaeton ainsi que la Bentley Flying Spur y étaient produites. Depuis avril 2017, c’est l’e-Golf qui sort des chaînes de montage. Pas de production de masse toutefois – le site central au cœur de la capitale de la Saxe était tout simplement trop petit pour cela. Dans cette usine, la Golf électrique est assemblée principalement à la main en 60 étapes de production individuelles. Depuis mai 2018, ce sont même deux équipes qui s’attellent à la tâche en raison de la demande. L’équipe de l’Usine de Verre produit 74 e-Golf par jour.

Coup d’œil dans le hall d’assemblage: production de l’e-Golf de VW (Source: Volkswagen)

 

Coup d’œil dans le hall d’assemblage: pL’ensemble du site est en verre et donc transparent. Il n’y a ni limitations ni contrôles des personnes: tout le monde a accès au centre visiteurs de la manufacture de l’e-Golf. Les parois de verre à l’intérieur du bâtiment permettent de voir directement la production. Différentes formes d’électromobilité ainsi que des concept-cars électriques de Volkswagen sont exposés dans l’espace appelé l’Orangerie. Des informations sur l’électromobilité et la numérisation sont librement accessibles. Il est également possible de découvrir de près l’assemblage des véhicules grâce à une visite guidée au cœur de la ligne de montage.

L’Usine de Verre est le premier site et actuellement le seul de la marque Volkswagen à être dédié à 100% à l’e-mobilité. La production y est unique en son genre mais aussi entièrement neutre en CO2. En tant que «Center of Future Mobility», l’Usine de Verre se veut le précurseur de l’électromobilité. D’une part, elle souhaite mieux faire connaître cette forme de mobilité aux visiteurs et venir à bout des préjugés. D’autre part, elle fait avancer la mobilité de demain et a intégré plusieurs start-up innovantes. Celles-ci travaillent en collaboration avec les experts automobiles du groupe sur des idées concernant les services de mobilité et concepts de production du futur. De cette coopération est née par exemple une Wallbox innovante, très facilement modulable telle une sorte de multiprise. Par ailleurs, de nouveaux robots sont testés à différentes étapes de travail de la production et sont ensuite déployés dans la production en série d’autres usines.

l’Usine de Verre présente l’électromobilité dans «l’Orangerie» (Source: Volkswagen)

 

Dans l’Usine de Verre, on peut non seulement découvrir l’univers de l’électromobilité, mais il est aussi possible d’en faire vraiment l’expérience: l’e-Golf y est mise à disposition pour des essais routiers gratuits. La course d’essai avec la Golf silencieuse à travers la ville magnifique de Dresde termine en beauté la visite de l’usine.

D’après nous, celles et ceux qui se rendent à Dresde et s’intéressent à la mobilité et aux voitures devraient absolument aller faire un tour à l’Usine de Verre!

 

Usine de Verre

Horaires d’ouverture: lun-sam: 9 h-19 h / dim: 10 h-18 h
Visites guidées (durée d’env. 75 minutes)
Allemand: tous les jours, toutes les heures à heure pile
Anglais: lun-ven: 10 h, 12 h, 15 h / sam: 12 h, 15 h, 17 h / dim: 12 h, 15 h
www.glaesernemanufaktur.de

 

L’avenir des usines Volkswagen en termes d’électromobilité

À compter de fin 2019, la production de l’ID.3 entièrement électrique sera lancée dans l’usine de Zwickau. Les sites d’Emden, de Hanovre et de Dresde produiront aussi les modèles de la famille ID. à l’avenir. D’ici 2022, huit sites mondiaux en Europe, en Chine et aux États-Unis commenceront à produire des voitures électriques.

 

 

Il n'y a pas encore de commentaires.