Quels sont les deux conseils que tu donnerais à ton «Moi» si tu avais 14 ans?

Refaire un apprentissage de mécanicien automobile (aujourd’hui mécatronicien automobile). Je trouve que l’apprentissage d’un métier manuel est toujours une bonne base et le travail dans le commerce automobile me plaît toujours autant. Je conseillerais aussi à mon « moi » de 14 ans de voyager pour apprendre des langues étrangères. C’est aussi ce que je conseille aujourd’hui à mes propres enfants.

Que fait un administrateur régional?

Nous sommes l’interface entre les entreprises qui nous ont été attribuées dans les domaines de la finance, du Controlling et des ressources humaines. À cet effet, nous apportons notre soutien au responsable régional et au directeur dans les affaires commerciales et nous sommes l’interlocuteur des collaborateurs des entreprises en ce qui concerne toutes les démarches administratives.

Nous sommes responsables aussi bien de la gestion des créditeurs que des débiteurs dans le domaine de responsabilité respectif. Notre tâche consiste à détecter et à corriger les erreurs ou les différences. Au niveau du créditeur, nous contrôlons, apposons notre signature et enregistrons les factures pour les entreprises qui nous ont été attribuées. De plus, nous sommes fortement investis dans le décompte mensuel, le bilan annuel de la budgétisation ainsi que dans l’inventaire des véhicules.

Le controlling des remboursements de flottes et de primes en suspens, la surveillance de divers comptes administratifs, le calcul du bénéfice brut ainsi que la gestion et l’autorisation d’attribution des commissions des vendeurs font partie de mes tâches. Enfin, conformément aux directives de notre système de contrôle interne, je me charge de la coordination, de passer en revue les points de contrôle et d’établir un rapport.

Roman Heggli à son lieu de travail

Roman Heggli à son lieu de travail

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton travail?

Je trouve le domaine du controlling particulièrement intéressant et cela me plaît. C’est une activité très diversifiée qui constitue un nouveau défi à relever chaque jour.

Parle-nous de ta carrière jusqu’ici.

J’ai fait un apprentissage de mécanicien automobile. Ensuite, j’ai exercé ce métier pendant 8 ans tout en suivant une formation continue dans le domaine commercial en parallèle. Après avoir décroché mon diplôme en 1988, j’ai pu obtenir le poste de spécialiste garantie qui venait de se libérer chez AMAG et entre-temps cela fait déjà près de 10 ans que je travaille dans la comptabilité.

Que dirais-tu sur AMAG à ton meilleur ami?

Je suis extrêmement satisfait de mon poste chez AMAG. À mon avis, AMAG est toujours un bon employeur. Nous disposons d’une très vaste gamme de véhicules avec des produits extrêmement intéressants. J’ai toujours été passionné par les voitures et je suis fier de servir en quelque sorte d’interface dans la branche automobile.

Que fais-tu quand tu ne travailles pas?

Pendant mes loisirs j’aime pratiquer des sports comme le squash, le ski ou le VTT. En plus, j’aime voyager en famille, que ce soit pour partir à la montagne ou quelque part à la mer.

Ce que j’aimerais encore dire

En ce moment, les temps sont durs dans le secteur automobile. Mais AMAG a surmonté bien d’autres tempêtes et je suis convaincu qu’elle est sur la bonne voie. En effet, si l’employeur va bien, l’employé va bien lui aussi.

Les actualités et le contexte de l’univers automobile. Abonnez-vous dès maintenant.

Les commentaires sont fermés.