En tant que principale université technique et scientifique, l’EPF de Zurich souhaite contribuer à un aménagement actif et réussi de solutions de mobilité. Dans le cadre de sa stratégie, l’université a donc lancé l’«Initiative de mobilité de l’EPF» pour étoffer les compétences, les activités et les projets dans ce domaine et pour se transformer en centre de mobilité de premier plan à l’échelle mondiale. Il s’agit de renforcer de manière décisive la recherche et le développement concernant la mobilité et de faire avancer, dans le cadre d’un dialogue ouvert, les questions de recherche et les solutions pertinentes pour la mobilité du futur.

En tournant son regard vers l’avenir et en s’appuyant sur sa vision, AMAG soutient l’initiative de mobilité de l’EPF depuis cette année en tant que partenaire d’encouragement stratégique pour accélérer la R&D dans ce domaine et y participer. Les activités, les échanges et les résultats de recherche devraient permettre de faire progresser le développement du savoir-faire et de contribuer au développement continu de solutions de mobilité et des domaines d’activité d’AMAG.

«Au cours des prochaines années, la mobilité va se métamorphoser. Et elle représente un facteur de compétitivité important, y compris en Suisse. L’économie et la mobilité sont étroitement liées», affirme avec conviction Morten Hannesbo, CEO d’AMAG Group SA. «L’initiative de mobilité lancée par l’EPF est donc primordiale pour l’économie suisse afin de développer des solutions de mobilité à la fois innovantes et durables. Grâce à son expérience de 75 ans dans le domaine de la mobilité, AMAG apportera une contribution majeure et soutiendra énergiquement cette initiative, ce qui correspond à notre vision selon laquelle nous voulons devenir le fournisseur d’une mobilité individuelle durable.»

Pour Dino Graf, responsable Group Communication d’AMAG, qui coordonne la collaboration avec l’EPF au sein d’AMAG et de ses unités, il est clair «que la capacité de recherche de l’EPF nous permettra d’aborder des problématiques que nous ne pourrions jamais maîtriser seuls. Les échanges avec les intervenants de l’EPF et les autres partenaires industriels sont en outre très fructueux. Nous espérons que nous pourrons aussi profiter des résultats, en particulier l’Innovation & Venture LAB.

Cette nouvelle collaboration se déroule dans le cadre de projets communs de l’EPF avec les partenaires d’encouragement au rang desquels figurent également les CFF et Siemens. Les échanges se font par le biais de rencontres régulières, d’ateliers et de conférenciers internationaux, dont le but est également d’ancrer les projets auprès des partenaires.

L’initiative englobe les éléments suivants:

  • Lancement de projets de recherche: il s’agit de développer massivement les résultats de recherche et les solutions technologiques grâce à la mise en œuvre de projets de recherche.
  • Développement de compétences de recherche: développement du site de recherche à rayonnement international pour les questions relevant de la mobilité du futur. De nouveaux axes de recherche seront mis en place et deux à quatre nouveaux professeurs seront recrutés pour travailler avec les enseignants existants. Chaque professeur devrait encadrer 10 à 20 chercheurs, ce qui devrait permettre d’élargir le potentiel de recherche.
  • Mise en place du centre de mobilité EPF qui cherche à faire avancer, en qualité de centre de compétences, les coopérations dans le domaine des innovations technologiques entre l’EPF de Zurich et les partenaires d’encouragement. Le dialogue régulier, des ateliers, des exposés et le développement de problématiques par tous les participants devraient permettre de lancer ou de continuer à développer des projets de recherche pertinents.
  • Établissement d’un Partnership Council qui, en tant qu’organe de conseil et de soutien de l’initiative, traite des thèmes de recherche actuels et de leur évolution. Il sera chargé d’identifier en permanence les domaines de recherche devant être stimulés et de lancer des séminaires, des ateliers et des conférences. Autant de professeurs et de chercheurs de l’EPF de Zurich travaillant dans le domaine de la mobilité que possible devraient participer aux échanges de connaissances.
  • Learning Lab: la création d’un laboratoire doté d’une infrastructure informatique et d’un personnel spécialisé est envisagée. Cet instrument de dialogue et de coordination encourage la visualisation et la communication de résultats et présente les développements et les conséquences d’offres de mobilité. Il fait office de forum de discussion avec les représentants des milieux politiques, les leaders d’opinion et le grand public.
  • Formation: développement de l’offre de cursus de formation dans le domaine de la mobilité du futur en vue de former de nouvelles générations d’expertes et d’experts de la mobilité.
  • Un Strategic Partnership Council annuel est également prévu. Il s’agit d’un comité au niveau du management des partenaires d’encouragement et de l’EPF permettant d’aborder les développements et les activités au niveau stratégique.

Pour AMAG et Martin Haefner, président du conseil d’administration d’AMAG, il ne s’agit pas du premier engagement avec l’EPF. L’entreprise a en effet déjà versé des crédits de recherche à la haute école, notamment pour développer l’institut d’études théoriques.

Ils sont venus célébrer le partenariat devant l’auditorium Walter Haefner de l’EPFZ: (de g. à dr.) Prof. Dr. Konstantinos Boulouchos, Responsable du SCCER Mobility EPFZ, Morten Hannesbo, CEO AMAG, Prof. Dr. Joël Mesot, Président de l’EPFZ, Dino Graf, Responsable Group Communication & Responsibility AMAG, Prof. Detlef Günther, Vice-président recherche et relations d’entreprise de l’EPFZ © Valeriano Di Domenico

Il n'y a pas encore de commentaires.