Fini le plein, place à la recharge!

.

Un changement majeur dans l’utilisation des voitures électriques est le passage de «faire le plein» à «recharger». Jusqu’à présent, il fallait chercher activement une station-service pour faire le plein de la voiture. C’est différent avec une voiture électrique: la recharge se fait pendant qu’elle est garée, idéalement pendant la nuit à domicile, la journée de travail ou les courses. Un arrêt de recharge actif n’est nécessaire que pour les longs trajets et, grâce à l’autonomie accrue, seulement après une distance de plus de 250 à 300 km. Pour la plupart des automobilistes, cela ne concerne pas plus de quelques trajets par an.

Désormais largement répandus, les points de recharge à destination sont particulièrement pratiques. Les régions de sports d’hiver ont d’ailleurs anticipé à cet égard. Ainsi, le parking de la station de vallée Laax Murschetg compte à lui seul 10 bornes de recharge. Le paiement par carte de crédit est ultra-simple. Et après une belle journée à la neige ou une journée de randonnée et de vélo en été, la batterie est pleine pour le trajet de retour. Cette offre n’est pas juste proposée par les grandes stations de sports d’hiver comme Laax ou Lenzerheide, mais aussi par les plus petites localités comme Amden, pour n’en citer que quelques-unes.

.

Un petit conseil: étant donné que le retour à la maison se fait généralement en descente, il est préférable de ne recharger la voiture qu’à 90%, afin de pouvoir récupérer suffisamment en redescendant.

Besoin de planifier des itinéraires?

Il est recommandé, pour les premiers longs trajets en voiture électrique, d’étudier l’itinéraire au préalable. Il existe pour cela des outils spéciaux de planification, comme ABRP ou PUMP. Les modèles VW ID. ont tous un planificateur d’itinéraire intégré, qui prévoit les arrêts de recharge nécessaires en cas de trajets très longs. Bon nombre de plateformes de réservation pour les hôtels proposent désormais un filtre «Stations de recharge pour les voitures électriques». Il a ainsi été possible de trouver un hôtel adapté au Tessin pour recharger pendant la nuit et reprendre la route avec une batterie pleine le lendemain. En règle générale, anticiper la planification d’itinéraire est surtout nécessaire au début, lorsqu’on vient de passer d’un moteur à combustion à un moteur électrique. Une fois qu’on s’est habitué au «nouveau monde», les trajets se font sans entrave, car tout fonctionne.

We Charge – recharger facilement partout

La majorité des stations de recharge est activée grâce à des cartes de recharge spéciales et/ou à des applications. Il existe quelques rares stations gratuites et d’autres qui proposent un paiement direct par carte de crédit. C’est pourquoi Volkswagen propose «We Charge», qui permet d’activer plus de 6000 points de recharge (CA) et plus de 500 bornes de recharge rapide (CC) en Suisse. Les procédures de recharge sont visibles dans l’application We Connect ID., tout comme les tarifs. En ce moment, il y a encore des abonnements à prix très réduits. L’abonnement We Charge Plus et son tarif avantageux de CHF 0.30/kWh chez IONITY est intéressant pour les personnes qui s’arrêtent plus de 250 km par mois à une borne de recharge rapide.

Bilan après 6 mois de conduite de l’ID. 3

Après 6 mois et plus de 1000 km par mois avec la VW ID.3, il est clair qu’une voiture électrique avec une autonomie de quelque 300 km en hiver est parfaite pour sillonner la Suisse sans souci. Cette autonomie suffit largement pour les moins de 40 km par personne parcourus chaque jour sur le territoire national. Et en cas de trajet plus long que d’habitude, il suffit de s’arrêter aux bornes de recharge rapide bien réparties le long de l’autoroute. Le système de navigation des modèles ID. signale les points de recharge IONITY, qui ont généralement aussi des possibilités de restauration. En moins de 15 minutes, la voiture est rechargée pour les 100 prochains kilomètres. Dans un pays aussi petit que la Suisse, il suffit d’un bref temps de recharge pour arriver à sa destination finale.

En bref: l’électromobilité fonctionne. Il suffit de la tester pour ne plus avoir envie de revenir en arrière.

Il n'y a pas encore de commentaires.