Si tu devais donner deux conseils au Charles Aeby âgé de 14 ans, quels seraient-ils?

Soit honnête, intègre et surtout heureux ! Vis à 100 à l’heure !
Fais ce que tu aimes et donnes-toi les moyens d’entreprendre une formation large, dans les domaines qui t’intéressent. Travaille fort pour atteindre tes objectifs et tes rêves !
Soit ambitieux et n’oublie pas d’aider les autres, de faire le bien autour de toi.

Quelles sont les tâches de la fonction «Directeur HUB Vaud»?

Il y en a beaucoup, mais j’en vois deux qui sont très importants :

  1. M’assurer, avec mes équipes, que chaque client qui nous visite reparte en disant « wow » ils ont vraiment compris ce que je voulais et ils m’ont servi à la perfection. Ils sont sympas et pros !
  2. Faire en sorte que mes équipes grandissent et soient tous les jours heureuses de venir travailler au garage.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton travail?

Le front, être avec mes gens et les clients. La diversité des sujets, ça change toutes les 2 minutes. Trouver des solutions en team pour nous améliorer, gérer les conflits afin que chacun trouve sa place et puisse libérer son potentiel.

À quoi ressemble ta carrière jusqu’à présent?

11 ans instituteur pour des jeunes de 10 à 12 ans, 26 ans chez Michelin en Suisse, Allemagne et France et déjà 4 ans chez AMAG. Une grande diversité de jobs, de rencontres, de cultures, de succès et de difficultés qui font ce que je suis aujourd’hui.

Que dirais-tu à ton meilleur ami au sujet d’AMAG?

Une maison avec une remarquable histoire, professionnelle et en plein mouvement afin d’assurer son futur et répondre aux attentes de ses clients en leur préparant les meilleures offres du marché en terme de mobilité.
 

Que fais-tu quand tu ne travailles pas?

Je soigne ma famille et mes amis ! Mais je bouge aussi en faisant pas mal de sport (randonnées, tennis, natation, ski). Avec mon épouse nous allons très souvent au spectacle (théâtre, danse, concerts, ainsi que matchs de basketball et hockey-sur-glace). La lecture (en audio dans la voiture et sur ma tablette) occupe le reste de mon temps.

Ce que j’aimerais encore dire

J’aime bien le « digital » et suis un peu « geek ». Je n’ai, par exemple, pratiquement plus de papiers au bureau et à la maison… MAIS faisons attention à ne pas être addicts, connectés jour et nuit, le week-end, durant les vacances. Trouvons notre équilibre, n’oublions pas les relations humaines. Un écran n’est pas une personne… malgré les réseaux sociaux qui sont souvent des pièges… Trop de gens sont surmenés, frustrés, mécontents et craquent même parfois parce qu’ils sont trop connectés et ne prennent pas le temps nécessaire pour libérer leur esprit entre les phases intensives de travail.

Je le vois tous les jours dans « mes » garages et chez mes amis. Pour être créatifs, entreprenants et heureux il faut des phases de récupération, une vraie vie en dehors du travail. C’est vraiment un sujet de société d’aujourd’hui et nous avons une grande responsabilité en tant que manager et employeur sur ce sujet.

Il n'y a pas encore de commentaires.