Son travail débute bien avant que le reste de la Suisse soit au courant de l’arrivée de la nouvelle voiture: Product Manager d’Audi, Fabienne Bächli gère six modèles de la marque (A1, A3, Q2, Q3, Q3 Sportback et TT), de l’introduction à l’arrêt de la production. Généralement, le cycle de vie d’un modèle s’élève à trois ans avant de subir un «lifting». Puis ce sont surtout de petits ajustements sur la partie extérieure qui sont alors effectués. Après six ans, c’est habituellement un nouveau modèle qui remplace l’ancien.

Fabienne s’occupe actuellement de son septième modèle, l’Audi Q4 e-tron entièrement électrique, qui sortira en 2021. «Le lancement représente sans aucun doute la partie la plus complexe de mon travail», sourit Fabienne. Dans cette phase, sa mission est notamment d’élaborer l’offre d’équipements pour le marché suisse et le «pricing», où elle négocie le prix suisse avec l’usine. Elle collabore en outre étroitement avec le marketing, afin de placer au mieux le modèle sur le marché suisse et de garantir que les indications de consommation figurant dans la communication sont correctes. Fabienne est également responsable des données contenues dans les documents de vente et veille à ce que le Car Configurator fonctionne correctement et soit prêt à l’emploi le jour de son introduction.

Garder un œil sur la concurrence en tant que Product Manager

Une fois la phase d’introduction terminée, elle doit suivre de près les modèles et leur évolution sur le marché. Une partie importante de ce travail est l’analyse de la concurrence, où elle observe les modèles comparables d’autres fabricants, leurs équipements et leurs prix. Si elle se rend compte qu’il faut agir, la Product Manager en informe les services des ventes, du marketing et du controlling lors de la réunion mensuelle et prend des mesures si nécessaire. Il peut s’agir de modèles spéciaux tels que l’édition spéciale Audi Attraction en ce moment. Les modèles spéciaux «Attraction Special Edition» se distinguent par leurs avantages client plus élevés sur les packs, l’info-divertissement, la technologie et l’assistance. Les clients peuvent ainsi acquérir une Audi très bien équipée.

Fabienne apprécie le fait que son travail de Product Manager soit si animé. Elle est particulièrement douée pour comparer la position vis-à-vis de la concurrence et trouver des mesures et des arguments. Tout comme négocier et discuter avec l’usine, puis vérifier si ses efforts ont été couronnés de succès. Un bon exemple est celui de l’Audi A3, lancée au printemps 2020 dans le cadre de la quatrième génération et qui a connu un lancement sur le marché à succès. Désormais, elle figure même en finale de la «voiture suisse de l’année».

Un travail structuré et autonome

Il n’est toutefois pas facile de garder une vue d’ensemble de ses bientôt sept modèles. «De nombreux acteurs dépendent de mon travail – tout comme je dépends de certains.» Il est donc difficile de rester en permanence à jour. Fabienne ajoute qu’il est important pour le job de Product Manager d’être très bien organisé et de travailler de manière structurée. En outre, il faut penser très loin dans l’avenir et approcher l’usine et les autres acteurs de manière proactive afin d’obtenir toutes les informations en temps voulu. «Lorsque j’ai commencé il y a deux ans, j’ai été quelque peu lancée dans l’eau froide», raconte Fabienne. «Mais comme j’avais déjà un fort intérêt pour Audi et un lien important avec la marque, j’y suis parvenue sans trop de difficulté.» C’est surtout au début qu’il faut poser beaucoup de questions pour comprendre et appréhender au mieux les liens complexes. Cela inclut également la capacité à reconnaître les conséquences de ses propres actes.

Après avoir terminé son apprentissage dans l’industrie agroalimentaire, l’employée de commerce de profession a encore travaillé durant trois ans dans le marketing avant de se mettre en quête de changement. «Je cherchais en premier lieu dans l’industrie des bijoux ou de l’automobile», dit Fabienne. Des branches qui l’intéressaient vraiment. Elle a d’abord trouvé un poste chez un marchand de montres / fabricant de bijoux lucernois et a suivi une formation continue de spécialiste marketing. Mais comme la volonté d’un nouveau défi grandissait, elle s’est intéressée de plus près aux emplois dans le secteur automobile. Déjà enfant, elle prenait place dans l’Audi familiale. À 18 ans, elle a acheté une A1, au volant de laquelle elle roule encore aujourd’hui. Et il y a deux ans, elle a entendu parler du poste de Product Manager chez Audi. Fabienne n’a pas hésité un seul instant.


Autres articles sur le sujet

Mon métier passionnant: Quality & Environmental Manager

Mon métier passionnant: Customer Experience Coach

Mon métier passionnant: Spécialiste des ventes AMAG Leasing SA

Mon métier passionnant: Responsable des Ressources Humaines

Il n'y a pas encore de commentaires.