Ruedi Brack est bien connu dans le monde des voitures anciennes. Il a été obligé de renoncer à son propre garage car il n’avait pas de successeur. Ruedi Brack est un expert en modèles anciens Porsche, et plus particulièrement des modèles Porsche 356 (année de construction 1948 à 1965) et Porsche 911.

Faire d’une passion sa profession

Ruedi Brack a commencé sa carrière dans l’industrie automobile en 1977. Travaillant pour la marque Honda, il est entré en contact pour la première fois avec une Porsche 356 dans les années 1980 en réparant le modèle d’un ami. En 1984, il a eu la chance d’avoir sa première voiture ancienne, une 356 Coupé, qu’il a racheté à un futur expatrié en investissant toutes ses économies. Ruedi Brack a conservé son agence Honda à Urdorf jusqu’en 1999 tout en restaurant en même temps des voitures anciennes Porsche pendant ses loisirs.

Ruedi Brack dans son nouvel atelier au centre Porsche Zürich

Au fil du temps, il a fait un métier de sa passion. Ruedi Brack estime que la restauration de voitures anciennes n’est pas un travail quelconque. Il faut s’y consacrer corps et âme, être passionné. Depuis 1999, il se consacre entièrement à la marque Porsche dans son garage d’Urdorf, en se concentrant sur la série 356. Lorsqu’on demande à Ruedi Brack quel est son modèle préféré, il avoue que son cœur bat pour la 356. Mais c’est un fan de la marque Porsche en général: son développement au fil des années et la vision d’une augmentation des performances en réduisant le poids, le fascinent. Chaque vis était pesée pour économiser 100 grammes de plus, raconte-t-il.

Réparation de voitures anciennes: fonctionnelle ou intransigeante?

Ruedi Brack a également œuvré en faveur de la marque dans le sport automobile. Il se souvient très bien qu’en 2013, il a réparé une voiture qui allait participer au Trophée Paris-Pékin. La Porsche 356, année de construction 1957, lui a coûté plus d’un an et demi de travail intense, car le client souhaitait profiter de la restauration pour effectuer une sorte d’apprentissage à ses côtés. Il restaurait et enseignait en même temps et, au final, le client a participé au rallye avec sa voiture. Ce fut une période difficile car, dans le sport automobile, pas question de faire des compromis au niveau de la restauration, dit Ruedi Brack, sinon on en paye le prix pendant la course.

Ruedi Brack lui-même voit les réparations des voitures anciennes avec plus de sérénité. Ses propres voitures de collection doivent juste être en état de rouler, car il veut s’amuser avec et pouvoir les utiliser intensivement.

Transmettre sa compétence en matière de voitures anciennes

Ruedi Brack s’inquiétait de sa succession dès 2012 lorsqu’il déménagea son entreprise à Urdorf. À l’époque, son fils Marco travaillait à ses côtés dans son entreprise. Au départ, il accomplissait les tâches administratives et, plus tard, il effectua aussi des petits travaux d’atelier très simples. Néanmoins, en tant qu’étudiant en gestion d’entreprise, il n’a pas les connaissances de base pour pouvoir reprendre l’entreprise tout seul.

Après avoir examiné la situation, Ruedi Brack a présenté son entreprise à Adriano Rossi, Managing Director d’AMAG First SA, l’organisation de concessionnaires Porsche en Suisse. L’idée est née d’agrandir la division Classic Car du centre Porsche Zürich à Schlieren et de la renforcer avec Ruedi Brack en tant que spécialiste. Les deux parties sont rapidement parvenues à un accord et, en octobre 2017, Ruedi Brack s’est installé à Schlieren avec son inventaire et son stock, ses machines et ses outils. Dans l’intervalle, le «Classic Car Center» a ouvert son propre show-room sur le site de Schlieren et les amateurs des voitures anciennes Porsche ont désormais leur propre point de contact à Zurich.

Ruedi Brack travaille depuis quelques mois chez AMAG dans le but de transmettre son savoir-faire et ses connaissances à un jeune mécanicien. Ruedi Brack aimerait aussi transmettre sa passion pour les voitures anciennes. Comme lui, son successeur devrait s’investir corps et âme, collectionner des articles, poser des questions, remettre des choses en question et se forger une base solide.

Les actualités et le contexte de l’univers automobile. Abonnez-vous dès maintenant.

Il n'y a pas encore de commentaires.