C’est par une journée d’automne que nous nous sommes rendus à l’espace de coworking zurichois Westhive. Depuis l’automne 2018, l’équipe d’environ 20 personnes du LAB travaille près du Hardbrücke, en plein centre de Zurich. L’infrastructure du Westhive est moderne et l’espace d’accueil du bâtiment fonctionne aussi comme snack-bar.

Jonas vient nous y chercher à 9 heures et nous emmène un étage plus haut, là où le LAB est locataire. L’équipe partage son espace avec d’autres start-up et labs. «De par notre situation centrale, nous sommes vite chez nos entreprises partenaires et les autres start-up», explique Jonas. Les bureaux sont aménagés en open space avec de nombreux espaces et niches pour travailler au calme.

Les dernières infos, mais debout
Chaque lundi à 9 h 15, la réunion «stand-up» de l’équipe a lieu. Comme son nom l’indique, elle permet aux collaborateurs du LAB de s’informer mutuellement sur l’avancée de leurs projets, mais personne n’est assis. Celles et ceux qui travaillent à domicile ou sont en déplacement participent par vidéoconférence avec MS Teams. «L’équipe se déplace beaucoup. Mais la confiance est de mise et nous pouvons travailler depuis la maison ou un autre endroit.» Ce n’est pas le seul aspect du LAB qui plaît à Jonas: lors de la réunion, il fait part de ce qu’il a appris au Swiss Economic Forum (SEF) de Montreux. Lors de celui-ci, il a assisté à l’événement «Next Gen» au nom d’AMAG. Une semaine durant, des jeunes se sont concentrés sur un thème. Cette fois, il s’agissait des nouvelles idées sur la mobilité. Jonas avait préparé la thématique «À quoi ressemblera le monde de la mobilité dans dix ans?» et a aidé les jeunes à développer leurs idées. «Voir comment les jeunes imaginent la mobilité de demain était passionnant. Plusieurs de leurs idées correspondent à des projets en cours du LAB.»

Jonas, muni d’un masque, face à un ordinateur portable.

Certains participent par vidéoconférence à la réunion d’équipe. En raison du coronavirus, le masque est de mise.

AMAG entre tradition et innovation
Nous avons demandé à Jonas comment il a obtenu un stage de formation chez AMAG. Au bénéfice d’un master en gestion d’entreprise et en management international de la haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse (FHNW), il a travaillé aux services parlementaires du canton de Zurich, puis a effectué un stage auprès d’une grande entreprise de construction. «Après avoir travaillé dans le secteur public, je voulais vraiment découvrir l’économie privée. Peu avant de terminer mon master, j’ai vu l’annonce d’AMAG. L’idée de passer par trois domaines de l’entreprise pendant un an et demi m’a vraiment séduit.»

Il se déplace plutôt en moto ou en transports publics, ce qui ne l’empêche pas de trouver les nouvelles formes de mobilité passionnantes. «Quand j’étais à la Silicon Valley, aux États-Unis, les voitures autonomes m’ont vraiment fasciné. J’ai compris que la branche automobile était en pleine évolution et ait été séduit par l’idée de pouvoir y contribuer.»

Pour Jonas, il est évident que le LAB offre une grande plus-value: «Avec ses solutions de mobilité innovantes, le LAB complète idéalement le cœur d’activité d’AMAG, à savoir la vente et la réparation de véhicules et la vente de pièces. Cela permet à AMAG de se diversifier.» De par son travail agile et son savoir-faire dans les nouveaux domaines de la mobilité, le LAB est en mesure de livrer des résultats rapidement, ce qui profite à AMAG dans son entier.

De l’abonnement automobile aux sites web et aux newsletters
Pendant son stage, Jonas ne s’est pas contenté d’apporter son soutien à ses collègues; il a également mené à bien ses propres projets. Il a tout d’abord obtenu un aperçu de Clyde. Issue du LAB, la start-up est à 100% en mains d’AMAG. Entre-temps, Clyde a sa propre équipe, qui travaille au huitième étage du Westhive. Son modèle commercial se base sur celui de l’abonnement automobile et offre donc une alternative à l’achat, au leasing et à la location de voitures. «J’ai adoré travailler pour Clyde. J’ai élargi mes connaissances en matière de SEO et contribué à mieux positionner son site web.» SEO est l’abréviation de Search Engine Optimization, ou optimisation pour les moteurs de recherche, et consiste à rendre un site web plus visible sur Google.

«Un autre grand projet a aussi été la conception du site du LAB sur www.amag-group.ch. Avant même que je commence mon stage, il était évident que le LAB devait être présent sur le site. Pendant cette période au LAB, j’ai ensuite contribué à définir les contenus, d’entente avec mes collègues au LAB. J’ai écrit les textes pour le site, les ai fait traduire et les ai ensuite publiés dans le système de gestion du contenu.» Le site web a été mis en ligne début août 2020. «Après de longs mois, le fait que le fruit de notre travail soit enfin visible à l’extérieur a été un beau moment.»

Un sourire s’il vous plaît!
L’après-midi nous réserve aussi des tâches passionnantes. Les collaborateurs du LAB sont pris en photo pour le site web. Jonas accompagne la prise de vue et discute avec le photographe. Les collaborateurs arrivent les uns après les autres au cinquième étage et se placent face à l’appareil photo. Le photographe du Westhive n’en étant pas à son coup d’essai, les choses vont vite. «J’aime l’aspect varié de mon travail et le fait de ne pas toujours être assis devant mon PC», nous explique Jonas. Une fois que le photographe lui aura envoyé les photos, Jonas les publiera sur le site web.

Jonas et le photographe examinent les portraits pour le site web.

Jonas et le photographe examinent les portraits pour le site web.

Nouvelles formes de travail
Le LAB travaille selon lapproche UCD. Celle-ci consiste à axer les développements sur les besoins des clients. Si un produit ou un modèle commercial ne permet pas de répondre à ceux-ci, il est abandonné. «Avant, je ne connaissais l’UCD qu’en théorie. Le LAB vit vraiment cette approche, c’est super! Je me demande aussi toujours si je résous le problème d’un client et si je génère une plus-value.»

Nous demandons à Jonas ce qui lui a plu le plus lors de la première partie de son stage et s’il a vécu des moments difficiles. «Mon point fort a été la conception du site web du LAB. De la gestion de projets à la communication aux parties prenantes, en passant par la recherche de textes et d’images et la publication des pages, j’ai vraiment beaucoup appris.» Jonas n’a pas vécu de moments difficiles, mais il nous avoue qu’il n’a pas toujours été aisé de communiquer de manière compréhensible les thèmes complexes traités par le LAB. Mais pour lui, les avantages de ce stage prévalent nettement. «J’ai énormément appris. J’ai élargi mes connaissances en matière de marketing SEO et de campagnes, acquis de l’expérience dans la mise en place d’un site web et amélioré mes compétences de gestion de projets. Je ne peux que recommander le LAB en tant qu’employeur. Mes collègues sont tous des experts dans leur domaine et m’ont fait profiter de leur expérience.»

Durant l’hiver 2020, Jonas a entamé la deuxième partie de son stage chez Corporate Fleet Sales à AMAG Import. Nous lui adressons nos meilleurs vœux de succès chez AMAG!

Qu’est-ce qu’un stage de formation?

Les stages de formation s’adressent aux détenteurs d’un master. Pendant un an et demi, ils passent par trois services d’AMAG.
Vous en apprendrez plus sur les tremplins professionnels pour les diplômés des écoles secondaires et des hautes écoles sur www.amag-group.ch/carriere

À propos du LAB

L’AMAG Innovation & Venture LAB développe de nouveaux modèles commerciaux indépendants tels que l’abonnement automobile Clyde. De plus, le LAB gère la participation d’AMAG à des start-up telles qu’autoSense, qui fait progresser l’interconnexion intelligente des voitures, Stratos Technologies AG, qui propose un logiciel permettant de comparer les services de divers garages, ou Kopernikus, qui se penche sur des solutions de post-équipement dans le domaine de la conduite autonome.
Plus d’informations sur www.amag-group.ch/lab

Autres articles du blog sur le thème de la formation de la carrière:

«En tant que stagiaire, je profite de beaucoup de liberté et de confiance»
Pourquoi un stage chez AMAG en-vaut-il la peine?

Plus d’articles sur le thème de la formation et de la carrière

Autres articles du blog sur l’AMAG LAB:

La génération Z à propos de la mobilité du futur
Comment AMAG développe des solutions axées sur la clientèle
Clyde – L’abonnement auto facile

Plus d’articles sur l’AMAG LAB

Il n'y a pas encore de commentaires.